2. Remonter le Temps

Bénédicte PercheronGisèle Séginger

Edgar Quinet, La Création, Tome I, Paris, Librairie internationale, 1870, pp. 37 – 38.

« Il me semble, au contraire, que les reptiles dinosauriens, les iguanodons, les plésiosaures, pourraient rivaliser avec les dragons à la gueule enflammée de Médée, les serpents volants avec les serpents de Laocoon, les plus anciens ruminants et les grands édentés, mylodon, mégathérium, avec les taureaux couronnés de Babel, les mammifères incertains, les mystérieux dinothériums et toxodons avec les sphinx gigantesques de Thèbes, les ichthyosaures avec les hydres d’Hercule et les harpies d’Homère, le cheval hipparion aux pieds digités avec les chevaux de Neptune ou avec le monstre de Rubens à la crinière soulevée, à la croupe colossale. J’aimerais à voir et à entendre l’ancêtre des chiens, l’amphicyon, hurler au carrefour de la création des mammifères tertiaires ; je ne regretterais pas le Cerbère des enfers et ses trois gueules. »

Gustave Flaubert, Œuvres complètes, T. IV, La Tentation de Saint Antoine (1874), Paris, L. Conard, 1910, p. 197.

« Il arrive des rafales, pleines d’anatomies merveilleuses. Ce sont des têtes d’alligators sur des pieds de chevreuil, des hiboux à queue de serpent, des pourceaux à mufle de tigre, des chèvres à croupe d’âne, des grenouilles velues comme des ours, des caméléons grands comme des hippopotames, des veaux à deux têtes dont l’une pleure et l’autre beugle, des foetus quadruples se tenant par le nombril et valsant comme des toupies, des ventres ailés qui voltigent comme des moucherons. Il en pleut du ciel, il en sort de terre, il en coule des roches. Partout des prunelles flamboient, des gueules rugissent ; les poitrines se bombent, les griffes s’allongent, les dents grincent, les chairs clapotent. »

La consultation des notes préparatoires au texte de 1874 révèle l’impact de la lecture de La Création de Quinet sur la réécriture de l’œuvre. Les différences entre les folios 106, 78 et 226, sont édifiantes à ce propos. Dans le premier scénario de 1869, l’œuvre s’achève sur l’apparition des trois Vertus Théologales. Tenté par la matière inerte en 1849 (G. Séginger, 2014, p. 33), Saint Antoine est attiré par la profusion du vivant dans le texte de 1874.

Végétaux-Web

Le scénario est retouché dans le texte suivant et les trois Vertus Théologales disparaissent. Dans cette nouvelle mouture (folio 78), Saint Antoine remonte le temps jusqu’à l’origine. En ouverture du scénario des Bêtes fantastiques figure la référence à La Création de Quinet.

Les-bêtes-fantastiques-Web

Hippopotame-Dampier-WEB
Hippopotame, calque réalisé par F.-A. Pouchet sur l’ouvrage de William Dampier, Nouveau voyage autour du monde, paru en 1698. Archives du Muséum d’histoire naturelle de Rouen, FAP605, hippopotames.