Karin WESTERWELLE

Karin WESTERWELLE est professeur des universités, Universität Münster. Domaines de recherche: littérature et savoir (en particulier médecine), XIXe siècle, littérature française et italienne.

Publications en rapport avec le programme Biolographes

Ästhetisches Interesse und nervöse Krankheit. Balzac, Baudelaire, Flaubert, Stuttgart/Weimar, 1993.

« Baudelaire und die Pathologie der Nerven », in Ästhetik von unten. Empirie und ästhetisches Wissen, Marie Guthmüller und Wolfgang Klein (dir.), Tübingen 2006, p. 193-216.

« Fiktionen des Wissens. Gustave Flauberts Bouvard und Pécuchet », in Merkur. Doppelheft. Macht und Ohnmacht der Experten, 9-10, 66, Sept./Oct. 2012, p. 971-979.

Karin WESTERWELLE, professeur des universités, Universität Münster. Domaines de recherche: littérature et savoir (en particulier médecine), XIXe siècle, littérature française et italienne.

Publications en rapport avec le programme Biolographes

Ästhetisches Interesse und nervöse Krankheit. Balzac, Baudelaire, Flaubert, Stuttgart/Weimar, 1993.

« Baudelaire und die Pathologie der Nerven », in Ästhetik von unten. Empirie und ästhetisches Wissen, Marie Guthmüller und Wolfgang Klein (dir.), Tübingen 2006, p. 193-216.

« Fiktionen des Wissens. Gustave Flauberts Bouvard und Pécuchet », in Merkur. Doppelheft. Macht und Ohnmacht der Experten, 9-10, 66, Sept./Oct. 2012, p. 971-979.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.