Herbert Spencer en France : mise au jour d’une influence

Arts et Savoirs n° 4
Herbert Spencer en France : mise au jour d’une influence
Numéro dirigé par Niklas BENDER

 

Le numéro 4 de la revue Arts et Savoirs, auquel plusieurs membres de l’équipe Biolographes ont contribué, comble une lacune d’autant plus regrettable que la pensée de Spencer permet d’aborder les préoccupations principales de la culture européenne du XIXe siècle. Il s’agit d’évoquer le paysage intellectuel entre 1850 et 1900, ainsi que le transfert des savoirs entre l’Angleterre, la France et l’Allemagne.

L’étude de Spencer permet d’aborder pratiquement tous les sujets qui ont fait débat à l’époque : la question de l’évolution et du progrès, la synthèse des savoirs, les limites de la science, le rapport entre biologie et sociologie ou psychologie, l’impact des savoirs biologiques dans la politique.
En outre, une réflexion sur l’œuvre et sur l’influence de Spencer permet de cerner la place de la littérature dans le champ des savoirs en général, et plus particulièrement l’influence qu’exercent les sciences de la vie. Par voie de conséquence, le dossier privilégie une approche pluridisciplinaire qui permet non seulement de rendre justice à une œuvre d’envergure, mais aussi de retrouver cet esprit de curiosité intellectuelle, à visée universaliste qui a dominé le XIXe siècle.

Texte intégral en format PDF

© Centre de recherche LISAA (Littératures, Savoirs et Arts – EA 4120)
Arts et Savoirs n° 4, Mai 2014 Université Paris-Est Marne-la-Vallée
ISSN 2258-093X – URL : lisaa.univ-mlv.fr/arts-et-savoirs/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.