Marc FÖCKING

Marc FÖCKING est professeur des universités à l’Universität Hamburg.

Domaines de recherche : littérature française, littérature italienne ; épistémocritique, XIXe et XXe siècles. Il a organisé un colloque sur        « Proust et la médecine » (mai 2012) et prépare un livre Médecine et littérature, avec Cornelius Borck (Institut d’histoire de la médecine, Lübeck).

Il a bénéficié d’une bourse Heisenberg (DFG, 2002/03), et il est le directeur adjoint de l’école doctorale (Graduiertenkolleg)                            « Interkonfessionalität in der Frühen Neuzeit », financée par la Hamburgische Wissenschaftsstiftung.

Publications en rapport avec le programme Biolographes:

  • Pathologia litteralis. Wissenschaftliches Erzählen und erzählte Wissenschaft im französischen 19. Jahrhundert, Tübingen, Narr, 2002.
  • « Al margine dello scientismo ottocentesco: parapsicologia, positivismo e il fantastico in Luigi Capuana, Gilbert-Augustin Thierry e Bram Stoker », La narrativa italiana di fronte alla tentazione del fantastico (1860-1920), Peter Ihring/Friedrich Wolfzettel (dir.), Roma, Guerra, 2003, p. 77-92.
  • « Trois contes. Ohnmacht des Wissens und Macht des Erzählens in der medizinischen Fallgeschichte des 19. Jahrhunderts », Macht Wissen Wahrheit, Klaus W. Hempfer/Anita Traninger (dir.), Freiburg, Rombach, 2005, p. 201-212.
  • « À la Salpêtrière. Medizinische und literarische Erzählung der Hysterie in Gustave Flauberts Madame Bovary », Wahnsinn in der Kunst. Kulturelle Imaginationen vom Mittelalter bis zum 21. Jahrhundert, Susanne Rohr/Lars Schmeink (dir.), Trier, WVT, 2011, p. 55-72.
  • « La Dame aux Camélias – Physiologie, Stadt und Milieu bei Dumas fils », Romanistisches Jahrbuch 61 (2011), p. 191-211.


Citer ce billet
biolog (2014, 10 juin). Marc FÖCKING. BIOLOGRAPHES. Consulté le 20 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/m1m8

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.